Canaries : jours 12 + 13

Le programme du jour sera assez vite chamboulé.

Nous avons pris la route du nord de l’île pour nous rendre dans la forêt de Tilos et ensuite à Santa Cruz.

Mais nous nous apercevons rapidement que nous nous sommes fourvoyées concernant la durée du trajet. A raison de 40 km à l’heure, nous avançons à l’allure « escargot » et, surtout, après une heure et demie de route, nous n’avons fait que la moitié du déplacement prévu. La route est excellente mais sinueuse, très sinueuse… elle suit les flancs de la montagne qui sont entaillés de gorges et de ravins (barrancos). L’avantage au vu de notre vitesse restreinte c’est que les passagères peuvent admirer un paysage unique : forêt de pins, amandiers en fleurs et figuiers ravissent les yeux, même ceux de la conductrice!

Monique, qui n’apprécie guère les longs déplacements, feuillette déjà le guide de randonnées… changement de programme, avec notre accord bien entendu. Nous nous arrêtons à Garafia (Santo Domingo), il y a une belle randonnée du village jusqu’au bord de l’océan. La forêt de Tilos, ce sera pour un autre jour!

Un barranco peut être aride ou fertile!
Station de pétroglyphes (dessins gravés dans la pierre) observée au passage.

Un sentier facile nous conduit jusqu’à un point de vue. Nous nous y attardons pour immortaliser le « Roque de Santo Domingo » assailli par les vagues.

Puerto de Garafia n’est plus très loin mais le sentier se fait plus athlétique jusqu’aux maisons de pêcheurs enchâssées dans les rochers.

C’est un endroit très particulier!

Après un casse-croûte frugal, nous remontons en direction de Cueva del Agua. Nous trouvons aisément le GR 130 mais terminer notre promenade sur la route goudronnée et sur 3km, nous ne l’avions pas imaginé!

La végétation est encore dense… avant le goudron!

Superbe randonnée mis à part les derniers kilomètres!

Après la journée « randonnée », c’est jour cool. Nous nous baignons à Puerto de Tazacorte puis nous embarquons sur un bateau d’excursions qui nous emmène au large voir dauphins et baleines.

Plage de Puerto de Tazacorte

Nous n’y croyons pas trop mais, au moins, nous aurons une autre vision de l’île et de ses paysages depuis la mer.

Notre pessimisme s’est avéré déplacé : nous voyons, tout d’abord, un groupe de dauphins tachetés surfant sur la vague de proue du bateau ou effectuant quelques sauts.

On les voit toujours avec plaisir!

Peu après, grâce à leurs jumelles, la biologiste qui est à bord ainsi que le pilote repèrent des baleines que nous pouvons aussi observer. Ce sont des « baleines pilotes » qui sont, semble-t-il, assez nombreuses entre les îles. Magnifique spectacle!

On la voit à peine et pourtant c’en est une !

Au retour, nous longeons la côte de plus près pour voir des grottes et des falaises squattées par des autochtones ou des vacanciers désargentés recherchant la tranquillité!

La balade s’achève au coucher du soleil au port de Tazacorte. Nous sommes pleinement satisfaites de notre sortie en mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.