Bretagne : de la Pointe du Raz à la presqu’île de Crozon

Article rédigé par Martine

17 juin

Et nous revoilà sur la route pour quelques dizaines de kilomètres. Le but du déplacement : la presqu’île de Crozon.

Nous faisons un arrêt à Locronan. Tout le monde en parle, tout le monde y vient. Le village est hypertouristique mais, en juin, on a tout le loisir de parcourir ses rues sans être indisposé par la cohue estivale.
C’est un village remarquable de par son unité architecturale : élégantes demeures et hôtels particuliers Renaissance. Dommage, le soleil manque pour donner un peu de lumière dorée sur ces façades de granit gris!

L’église Saint Ronan
La place, cadre de plusieurs films dont « Les Chouans » de Philippe de Broca (1988)

Après la visite de Locronan, nous nous dirigeons vers le Menez Hom, l’un des plus hauts sommets bretons avec ses 330 m d’altitude, à l’entrée de la presqu’île de Crozon. Nous y montons… avec le camping-car! Parking au sommet!!! Vue exceptionnelle à 360°. Magnifique, oui, mais… il y a toujours un « mais »: temps brumeux et il faut imaginer Brest et sa rade, la Pointe de Penhir…

Vue du pont de Térénez, élégant ouvrage courbé et à haubans (une merveille) depuis le Menez Hom

La journée n’est pas terminée. A peine le camping-car installé près de la plage de Goulien, nous nous mettons en route pour une randonnée, en bord de mer, jusqu’à la Pointe de Dinan.

Dans la brume, trois rochers isolés appelés les Tas de pois à la Pointe de Penhir
Il ne faut pas toujours très chaud en bord de mer… surtout en Bretagne

Nous sommes très occupées comme vous pouvez le constater. Monique n’a pas le temps de tricoter et moi de lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.