Bretagne du 8 au 10 juin 2016

Article rédigé par Monique

Mercredi 8 juin 2016, 10h00 : nous quittons Prêles pour un voyage de 1100 km au terme duquel nous arriverons au bord du golfe du Morbihan (en breton, Mor Bihan signifie « mer petite ». Après une étape de 520 km ponctuée de deux averses diluviennes, dont l’une dans le Jura français (!!!), nous nous arrêtons en fin d’après-midi à une trentaine de kilomètres à l’est d’Orléans, au bord d’un joli étang entouré de vastes forêts. L’endroit est très calme, la température agréable, et après une petite balade pour dégourdir nos jambes, nous nous installons au soleil pour un moment de lecture.

Jeudi 9 juin

Après une nuit de sommeil réparateur suivie d’un petit déjeuner au soleil, nous chargeons et calons dans le camping-car le matériel que nous avons utilisé et, en moins d’un quart d’heure, nous sommes prêtes au départ. Nous faisons alors un choix qui ne s’avèrera pas très judicieux: pour aller d’Orléans au Mans, nous avons le choix entre 3 itinéraires : la ligne droite sur une route départementale ou 2 autres trajets sur autoroute comportant beaucoup plus de kilomètres. Nous choisissons la voie directe mais certainement pas la plus rapide: vitesse maximale limitée à 90 km/h., nombreuses traversées de villages à 50 km/h, tracteurs… Maigre consolation : nous avons tout le temps d’admirer le paysage ! Nous traversons le grenier de la France où de gigantesques systèmes d’arrosage côtoient des parcs d’éoliennes. Au Mans, nous reprenons une autoroute jusqu’à Vitré, ville-étape de la journée. Nous nous garons dans un parking prévu pour accueillir les camping-caristes et situé à quelques kilomètres du centre ville. Nous nous y rendons à vélo et passons l’après-midi à nous balader dans les rues moyenâgeuses de cette cité, porte d’entrée de la Bretagne sur la route de Rennes. Nous nous attardons dans le château, bâti sur un éperon qui domine la vallée de la Vilaine.

Pour notre premier jour en Bretagne, nous ne résistons pas au plaisir d’aller manger une galette (crêpe à base de blé noir ou sarrasin) garnie de lardons, d’oignons, de crème et de champignons, accompagnée d’une bolée de cidre. Une crêpe tatin à la farine de froment terminera ce repas typiquement breton, dégusté sur une terrasse au pied du château.

En retournant au parking où nous passerons la nuit, nous faisons un crochet pour traverser un vaste parc, terrain de jeu des joggeurs et des promeneurs contemplatifs.

Vendredi 10 juin

Aujourd’hui, pas de matériel à ranger avant le départ, nous n’avons rien sorti! Nous quittons Vitré à 09h30 avec l’intention de nous arrêter à Josselin, petite cité située à l’ouest de Rennes qui a su préserver de nombreuses maisons médiévales et dont le château se mire dans les eaux de l’Oust.

La plus vieille maison datée de Josselin: 1536

En quittant Josselin, nous traversons en partie la forêt de Brocéliande, mais malheureusement le temps nous manque pour aller nous promener à la recherche de Merlin l’Enchanteur, de la fée Morgane ou du roi Arthur, héros légendaires bien connus.

En début d’après-midi , nous arrivons au bord du golfe du Morbihan, accompagnées par la pluie. Nous cherchons un camping où passer quelques nuits, le temps de découvrir les principaux sites intéressants de cette « petite mer ». Le choix est vaste, mais aucun ne suscite notre enthousiasme : la plupart sont déserts, d’autres éloignés de la mer ou d’une localité… La pluie qui ne cesse de tomber n’arrange rien! En désespoir de cause, nous nous installons à quelques kilomètres d’ Arradon, petite cité près de Vannes, bien centrée pour découvrir le Morbihan.

Nous vous dirons dans notre prochain envoi si notre choix fut bon …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.