Croatie : visites en Istrie

Du 6 au 10 septembre 2016

Article rédigé par Martine

Nous avons décidé, avant notre départ, de nous attarder en trois endroits de la côte istrienne: POREC, ROVINJ et PULA. Ces trois villes nous semblaient dignes d’intérêt et ceci parce qu’elles ont des atouts différents les unes des autres mais tout aussi attirants.

Comme nous évitons le centre des villes, surtout anciennes, avec le camping-car, vous devinez sans doute pourquoi, nous privilégions les transports publics. De notre camping, nous rejoignons POREC, première escale, en bus. Dès la gare routière, nous nous apercevons que nous sommes dans un lieu très touristique. Des rues anciennes, très étroites, bordées de maisons Renaissance, mais surtout, à plein pied, beaucoup d’échoppes comme nous en trouvons où le touriste est présent en nombre. Nous ne nous attardons pas, l’idée étant de visiter la basilique euphrasienne (du nom de son commanditaire l’évêque Euphrasius) classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous y entrons par un couloir à ciel ouvert qui nous permet d’accéder à un atrium donnant, lui, accès, a un baptistère du 5e siècle ainsi qu’au clocher.

La montée est récompensée par une très belle vue sur la ville ainsi que, en se hissant sur le rebord d’une fenêtre, sur la basilique.

La promenade conduit finalement dans l’édifice religieux où nous attend un choeur de toute beauté: ce n’est peut-être pas Ravenne mais la concurrence est réelle. L’art byzantin dans toute sa splendeur; les mosaïques de l’abside, au fond d’or, sont remarquables. Je ne les décrirai pas, on y voit toutes les scènes bibliques habituelles mais aussi Euphrasius qui tient sa basilique dans les mains. Une seule ombre au tableau, un énorme baldaquin au-dessus de l’autel cache en partie l’abside!

Je ne dirai rien de plus de Porec, la ville ne présente guère d’intérêt. Par contre, nous mangeons un excellent bar à la ricotta et aux asperges sur une petite place. Merci le Routard!
Après un tel repas, nous décidons de rentrer au camping à pied. Le trajet nous prend deux bonnes heures mais le chemin serpente le long de petites criques, ce n’est pas pénible et c’est très beau.
Le soir même, nous assistons, confortablement assises sur des chaises-longues, au coucher du soleil sur la mer en sirotant un cocktail. Que demander de plus!

Entre Porec et Rovinj, la route contourne la ria de Lim, longue de 11 km. Cette vallée, creusée par une rivière, est couverte d’une forêt très dense.

ROVINJ, c’est un vrai petit bijou! Lorsque l’on s’approche du port, on est submergé par la beauté du site. C’est ça, Rovinj, un lieu plein de charme qui restera marqué dans notre mémoire.

Toutes ces maisons colorées, accolées les unes aux autres, dominées par l’église Ste-Euphémie et son campanile et entourées, ce jour-là, par une mer d’un bleu intense. Nous nous baladons avec un plaisir immense dans ces ruelles tortueuses au travers desquelles flotte le linge à faire sécher.

Une quarantaine de kilomètres séparent Rovinj de Pula, notre destination suivante. Nous effectuons le trajet en très peu de temps et nous nous installons au camping de la ville, situé sur une presqu’île en bord de mer.

La journée se termine par une baignade. « Ce ne sont pas les plages de l’Atlantique », soupire Monique. Ici, ce sont des plages de galets lesquels nous martyrisent le dos quand on décide de se coucher… Mais,ici, on peut au moins se baigner: le soleil et la chaleur sont au rendez-vous!

PULA doit surtout sa réputation à son amphithéâtre romain, le monument le plus spectaculaire de toute la ville et surtout l’un des mieux conservés du monde romain. Nous le visitons naturellement. Je ne peux pas imaginer ne pas voir un tel vestige!

De l’ancien forum, il reste le petit temple, aux formes harmonieuses, dédié à l’empereur Auguste.

Nous musardons dans les rues avant de reprendre le bus.
Il fait très chaud pour visiter bien que nous soyons déjà en septembre et nous apprécions de nous retrouver au camping, en bord de mer où un petit vent atténue un peu l’impression de chaleur. Nous sommes en Croatie pour découvrir les richesses de cette région mais aussi pour prendre du bon temps et c’est ce que nous faisons également!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.